NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

La COMMUNE DE PARIS (1)

Chère amie, cher ami; CherEs Camarades

Live à suivre le mardi 16 mars à 20h sur les pages Facebook de la Gauche anticapitaliste (Belgique), la Formation Léon Lesoil (Belgique), Contretemps et l’Anticapitaliste, ainsi que sur les comptes Twitter et YouTube de l’Anticapitaliste et du NPA.

150 ans après, la Gauche anticapitaliste, la Formation Léon Lesoil, la revue Contretemps et l’Anticapitaliste se joignent pour célébrer l’apport historique de la Commune de Paris et ses vies ultérieures. Que reste-t-il de la Commune et que nous-dit elle sur le monde d’aujourd’hui ? Nous en discuterons avec :
* Ludivine Bantigny, historienne à l’université de Rouen-Normandie et autrice de « La Commune au Présent » (La Découverte, 2021)

* Isabelle Garo, philosophe, autrice de plusieurs ouvrages dont « Communisme et stratégie » (éd. Amsterdam 2019) et « Marx et l’invention historique » (Syllepse, 2012)


* Julien Dohet, historien, administrateur de l’IHOES, syndicaliste et l’un des coordinateurs dans la région liégeoise des évènements du 150ème anniversaire de la Commune


* Sixtine d’Ydewalle, doctorante en théorie politique sur la question du communalisme et de la démocratie directe et co-organisatrice de l’exposition itinérante Vive la Commune, soutenue par de nombreuses associations dont la Formation Léon Lesoil.

Il y a 150 ans, les classes populaires de Paris se soulevaient contre l’oppression et l’exploitation. Dans un contexte social et politique très tendu, Paris bouillonne. L’Empire de Louis-Napoléon Bonaparte s’effondre en 1870 dans la défaite militaire face à la Prusse, et la Troisième République est sur le point de naître. Alors que la guerre se termine, après avoir transféré le siège de l’Assemblée nationale à Versailles, le 18 mars 1871, le gouvernement d’Adolphe Thiers tente de désarmer de force la Garde Nationale, composée en majeure partie des ouvriers et artisans de Paris. Ce jour-là, les soldats chargés de prendre les canons refusent de tirer sur le peuple de Paris et fraternisent avec la Garde Nationale. Dans tout Paris, des barricades se dressent et le pouvoir passe entre les mains du Comité Central de la Garde Nationale, composé d’officiers élus et révocables.

Ceux-ci décident d’organiser les élections le 26 mars, et, le 28 mars, la Commune de Paris est proclamée. La Commune interdit le cumul des mandats, pose les bases d’un enseignement gratuit, laïc et obligatoire, reporte l’échéance des loyers, crée des boucheries municipales subventionnées, supprime le travail de nuit des ouvriers boulangers, permet la réquisition des ateliers par la collectivité ouvrière, etc. Furieux, le gouvernement Versaillais revanchard va massacrer les Communards lors de la Semaine Sanglante du 21 au 28 mai 1871. Des communards s’exilent en Belgique où, suite à la célébration du quinzième anniversaire de la Commune à Liège, les grandes révoltes ouvrières de 1886 se déclenchent.

La Commune a aussi un impact important sur les débats de l’Association internationale des travailleurs (AIT) et en particulier sur les écrits de Marx sur l’Etat et la démocratie. Les échos de cette révolution ouvrière ont résonné à travers l’histoire et inspiré tant la gauche que les mouvements sociaux aspirant à une démocratie radicale et populaire et à l’auto-organisation des travailleur.se.s.

Un événement organisé par la Formation Léon Lesoil en collaboration avec la Gauche anticapitaliste, Contretemps – revue de critique communiste, et le journal l’Anticapitaliste.

Evénement Facebook

Depuis le début du mois de Mars nous avons créé sur la page d’accueil de notre site cette nouvelle rubrique  « Commune 1871 : éphéméride » qui nous permet d’informer régulièrement, et quotidiennement à partir du 18, sur ce qui s’est passé durant les 72 jours de la Commune.

Une amie nous a indiqué que la vitrine de la librairie de Gibert Jeune était consacrée à la Commune de Paris. Nous pensons que de nombreuses boutiques un peu partout à Paris, en Province, à l’étranger ont mis à l’honneur

le 150e anniversaire de la Commune. Nous faisons appel à nos photographes amateurs ou professionnels afin de réaliser des petits reportages photographiques et de nous les adresser pour alimenter notre site.

SORTIE DE LA BANDE DESSINÉE

Le VENDREDI 19 mars DE 9 h à 10 h

FRANCE CULTURE – LE COURS DE L’HISTOIRE

Jean-Louis Robert, Raphaël Meyssan et Michel Cordillot 

interviendront sur la Commune de Paris

Jean-Louis Robert est historien, spécialiste de l’histoire sociale et de la Commune de Paris, professeur émérite de l’Université Paris-I, président d’honneur de l’association des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871.

Raphaël Meyssan a réalisé une adaptation audiovisuelle des Damnés de la Commune, qui sera diffusée sur Arte pour les 150 ans de la Commune de Paris le 23 mars 2021

Michel Cordillot est un historien, spécialiste du mouvement ouvrier, professeur émérite de Paris VIII

Le MARDI 23 mars SUR ARTE 20 h 50

Les damnés de la Commune
Un film documentaire animé de Raphaël Meyssan
produit par Fabienne Servan-Schreiber et Sandrine Manciet
scénario de Raphaël Meyssan avec la participation de Marc Herpoux
d’après les romans graphiques de Raphaël Meyssan (éditions Delcourt)
musique composée par Yan Volsy et Pierre Caillet
une coproduction : arte france, cinétévé (France, 2021, 1h27)

Sur arte.tv du 16 mars au 21 mai 2021

Voir le dossier de presse

Le MARDI 23 mars À PARIS

à 16 h 30 à la Mairie du 18e arrondissement

Vernissage de l’exposition « La Commune et les femmes »

LA COMMISSION COMMUNICATION

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 mars 2021 par dans COMEMORATION, COMMUNE DE PARIS, DEVOIR DE MEMOIRE, ETAT POLICIER, FRANCE.