NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

AMAZON France : Appels à la grève pour le « primes days »

« Rififi chez Amazon France, pour l’amélioration des conditions de travail et des salaires »

Du 18 au 25 juin des arrêts de travail vont être observés à Amazon Saran (Loiret), Lille (Nord), Brétigny (Essonne) et Senlis (Oise), quatre des sept sites d’Amazon France (les autres sont Montélimar, Châlons/Saône et Bové dans la Somme))

« pour qu’ils considèrent l’humain : Nous ne sommes pas des machines », tel est le mot d’ordre qui résume le mécontentement des personnels à l’égard de la direction d’Amazon France et Europe.

Ce qui a amené le syndicat Solidaires SUD Amazon (syndicat majoritaire à Amazon France et présent sur ces 4 sites) à appeler à la grève sur la revendication centrale de l’amélioration des conditions de travail.

Malgré des arrêts de travail l’an dernier lors du premier confinement dû à la COVID qui avaient permis de faire reculer la direction France d’Amazon sur le respect des conditions sanitaires, les conditions de travail n’ont depuis jamais cessé de s’aggraver. Contrairement à l’année dernière lors du COVID et pour le respect des conditions sanitaires, l’unité syndicale n’a pu être réalisée.

Le mécontentement accumulé par les salariés.es découle de la dégradation des conditions de travail, liées à l’objectif de la direction Europe de stocker les articles à 100% des capacités des sites Amazon, qui étaient occupés à 60/80%. Résultat, le « sur-stock » accentue les mauvaises conditions de travail par manque de place, abime la marchandise qui est reconditionnée ou éliminée, multiplie les accidents de travail : « on ne range plus, on met tout en vrac »…

A ces conditions de travail dégradées s’ajoutent la rémunération salariale 2021 jugée insuffisante par les personnels. Dans le cadre des négociations NAO 2021 2% ont été octroyées, comme l’année dernière, dans le contexte COVID. Mais les 2 euros de l’heure supplémentaires ainsi qu’une prime de 500 euros négociés l’an dernier non pas été reconduites cette année !

Le personnel craint également qu’à l’occasion de la « Prime Day » les 21/22 juin (soldes) les mauvaises conditions de travail s’amplifient, les heures supp obligatoires, les congés supprimés. Il y aura à cette occasion des actions des salariés.es en Allemagne, Italie, Espagne, Pologne, aux USA.

A Saran, sur le respect des règles de sécurité, la direction locale alertée par les organisations syndicales sur les accidents fréquents à cause de cette politique de sur-stockage, se retranche derrière l’orientation de la direction Europe !

« Nous espèrons que nos conditions de travail vont s’améliorer avant le pic de Noël, sinon nous allons vers des actions plus dures, les actions actuelles sont un avertissement pour la direction Europe/Monde d’Amazon ».

Enfin et à Amazon Saran toujours, le site a des infrastructures vétustes, et le personnel craint sa fermeture à court ou moyen terme du fait de son inadaptabilité « au sur-stockage ».

Propos recueillis auprès du représentant de la Fédération SUD Commerces et Services du site Amazon/Saran

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s