NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Airbus annule une commande de plusieurs milliards de dollars avec Qatar Airways ! Résultats des courses : Qatar Airways signe un contrat de 20 milliards de dollars avec Boeing 

En cause : la compagnie qatarie a cloué au sol une partie de sa flotte de gros porteurs A350 en raison d’une dégradation de la surface des fuselages, et poursuit Airbus en justice pour obtenir réparation.

Et dire que ces pays, aux dires de la Macronie, seraient les amis de la France !

C’est une décision spectaculaire dans l’industrie aéronautique. Airbus a annulé une commande de plusieurs milliards de dollars de Qatar Airways, vendredi 21 janvier, summum d’une escalade entre l’avionneur européen et l’un de ses plus gros clients qui lui reproche des défauts sur ses A350.

« Nous confirmons avoir résilié le contrat portant sur 50 A321 avec Qatar Airways, conformément à notre droit », a affirmé un porte-parole d’Airbus, confirmant une information de Bloomberg.

Une commande estimée à plus de six milliards de dollars

Généralement, les annulations de commandes sont le fait des compagnies clientes, quand elles n’ont plus les moyens de financer l’achat ou n’ont plus besoin des avions. Au prix catalogue, pour la dernière fois publié par Airbus en 2018 et quasiment jamais appliqué en raison de rabais, la valeur de cette commande s’élevait à plus de 6 milliards de dollars.

La compagnie qatarie a cloué au sol une partie de sa flotte de gros porteurs A350 en raison d’une dégradation de la surface des fuselages et poursuit Airbus en justice pour obtenir réparation. Airbus reconnaît une dégradation de la peinture mais assure que cette situation n’a pas de conséquences sur la sécurité en vol. L’agence européenne de la sécurité aérienne, l’AESA, a confirmé que ces dégradations n’entraînaient pas de risques de navigabilité.

Une opération à succès pour Boeing. Qatar Airways a commandé, lundi 31 janvier, 34 versions cargo du nouveau gros-porteur du constructeur aéronautique américain, le 777X, avec une option pour 16 appareils supplémentaires. Il devient ainsi le premier transporteur à acheter cet appareil avec ce contrat de plus de 20 milliards de dollars. 

La compagnie, qui a officialisé cet accord à l’occasion d’une visite de l’émir du Qatar à la Maison-Blanche, a aussi signé une lettre d’intention pour 25 appareils 737-10 et indiqué être prête à commander au total jusqu’à 50 737 MAX. 

Pour Boeing, il s’agit d’une bouffée d’air. La commande de 50 appareils « représente deux années pleines sur les chaînes de production », a souligné son directeur général, Dave Calhoun, à l’occasion de la cérémonie de signature. La version cargo du 777X « répondra à un besoin important dans la chaîne d’approvisionnement », a-t-il aussi souligné.

Une source de revenus bienvenue en pleine crise sanitaire

Le programme du 777X a été lancé en 2013 et les premiers appareils devaient initialement entrer en service en 2020. Mais les premières livraisons ont été repoussées à plusieurs reprises et sont désormais attendues fin 2023. Le groupe a certes vu ses livraisons commencer à se redresser en 2021 après deux années de disette liées aux déboires de son avion vedette, le 737 MAX, et à la pandémie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 février 2022 par dans AVIATION, ETAT POLICIER, FRANCE, QATAR.
%d blogueurs aiment cette page :