NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

ORLEANS : La misère des étudiantEs sous la Macronie : A porter au bilan négatif du Président à sortir !

L’association étudiante O’Sem a fait une distribution de produits le 29 janvier et passera le relais à Esope d’Orléans 

L’association O’SEM organise des distributions de produits à des étudiants. © La République du Centre

L’association O’Sem a organisé une nouvelle distribution le samedi 29 janvier pour les étudiants. Cette campagne sera la dernière pour O’Sem qui laisse la main à l’épicerie sociale et solidaire d’Orléans.

L’association O’Sem a organisé sa onzième campagne de distribution le samedi 29 janvier pour les étudiants en difficulté. La précédente avait eu lieu en décembre et 300 étudiants s’y étaient présentés. Depuis la rentrée 2021, ce sont plus de 600 étudiants qui ont bénéficié d’un panier d’urgence lors d’au moins une distribution.

Dernière campagne pour O’sem mais les distributions continuent

Il s’agit du dernier tour de piste pour l’association O’Sem qui cède sa place à l’association Esope OrléansNée de la détresse de nombreux jeunes en plein cœur de la crise sanitaire, cette Épicerie sociale et solidaire pour les étudiants (Esope) réunit des particuliers et différentes associations caritatives ou étudiantes.

« L’ESOPE d’Orléans prendra le relais de nos distributions en permettant un accueil plus digne de nos jeunes et complètera l’aide salutaire apportée par les organismes dont c’est la mission (secours populaire, restos du cœur, croix rouge, etc.) […] La mise en place d’ESOPE signera la fin des distributions O’SEM sur le campus ; nous pourrons ainsi sortir de « l’urgence » et nous concentrer sur nos missions premières (parrainages, accompagnement des étudiants réfugiés, actions culturelles). »

ASSOCIATION O’SEM (Communiqué de presse)

Repas chaud et conseils santé

Pour la onzième campagne de distribution, l’association O’sem annonce la collaboration de l’Ordre International des Anyséthiers Orléans Sologne qui organise une action avec deux de ses partenaires : le Närenj et le Black Pearl.

« Les restaurateurs prépareront des repas, chauds, pour eux. Ainsi, samedi soir, les jeunes mangeront « comme au restaurant! », se réjouit l’association O’Sem.

Sur place et simultanément à la distribution, la CPAM et la Maison des Adolescents, AMARA 45 interviendront pour prodiguer des conseils sur le suivi de santé des étudiants

Des sources multiples pour garnir les paniers

L’association est épaulée dans sa démarche par de nombreux acteurs. La fondation de France lui octroie une subvention et peut compter sur les dons de particuliers via la plateforme de dons

Les dons de légumes et œufs proviennent de producteurs locaux (fermes de la Pharmacie, des Perrières, de Louis Cailleau et La Chesnaie, Jardin d’antan), et de la Banque Alimentaire du Loiret.

Elle peut également compter sur : 

  • Dons de produits Uncle Benz, Suzy Wan et Ebly, par MARS SA
  • Dons de serviettes hygiéniques et tampons, par l’association Règles Élémentaires, qui lutte contre la précarité menstruelle
  • Collecte du collège la Providence (Olivet) et de l’association Annour
  • Distribution de vêtements chauds et de linge de maison par Ensembles pour vous

La République du Centre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 février 2022 par dans DROITS HUMAINS, ETAT POLICIER, ETUDIANTS, FACS, FRANCE, ORLEANS AGGLOMERATION.
%d blogueurs aiment cette page :