NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

France : Paris : Puissante Grève unitaire à la RATP !

Alors que huit lignes de métro sont fermées, les voyageurs ont dû se débrouiller pour se déplacer autrement, ce vendredi. En raison du télétravail, on était loin de la cohue constatée lors de la grande grève de décembre 2019.

RATP buses are parked at an RATP facility amid the crisis linked with the Covid-19 pandemic caused by the novel coronavirus, on September 2, 2020, in Paris. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)

Grosses perturbations sur les lignes 14, 13 et 3 du métro à Saint Lazare ce vendredi en raison du grève très suivie à la RATP/ LP/S.C.

1

En ce jour de grève pour les salaires à la RATP, beaucoup de Franciliens semblent avoir opté pour le télétravail. Malgré des quais parfois bondés, les foules de voyageurs massés sur les quais ou les arrêts de bus étaient nettement moins compactes qu’en décembre 2019, lors de la longue grève contre la réforme des retraites.

Ce vendredi, alors que huit lignes de métro étaient annoncées fermées, les usagers ont eu la bonne surprise d’apprendre que la 11 et 12 sont finalement en partie ouvertes. Avec un train sur quatre en circulation sur la ligne 11 et des rames qui circulent finalement sur la 12 entre Mairie d’Issy et Montparnasse-Bienvenüe. La ligne 6, qui devait initialement n’être ouverte qu’entre Nation et Bercy, va jusqu’à Place d’Italie avec un métro sur trois.

Malgré tout, la matinée n’était pas de tout repos pour celles et ceux qui n’avaient pas d’autre choix que de se rendre sur leur lieu de travail. La ligne 14, automatique, est perturbée par une panne électrique.

À l’extérieur, sur le parvis de la gare Saint-Lazare, les taxis sont rares. Une vingtaine de personnes patientent aux arrêts de bus.

En ce jour de départ en vacances, de nombreux Franciliens se sont aussi rabattus sur leur voiture. Sur les routes d’Île-de-France, vers 8 heures, la direction des routes comptabilisait plus de 250 km de bouchons, soit un cumul « exceptionnel pour cette heure-ci ».

Les syndicats des 45 000 agents RATP réclament au moins 3 % d’augmentation, quand la direction leur propose 2,7 % en moyenne, dont seulement 0,4 % pour tout le monde, le reste étant individualisé. Jean-Baptiste Djebbari, le ministre des Transports, a, ce vendredi matin, qualifié ces 2,7 % de « proposition très raisonnable, honorable », ajoutant qu’un intéressement important devrait suivre.

A Val-de-Fontenay (Val-de-Marne), où la RATP a transféré son siège le temps de mener des travaux dans ses locaux de la Gare de Lyon, plusieurs centaines d’agents grévistes étaient rassemblés. Alors qu’une ultime réunion de négociation a lieu ce vendredi avec les syndicats (CGT, FO, Unsa et CFE-CGC), des manifestants se sont introduits dans l’immeuble pour interpeller la direction. Dans un climat houleux, des porte-parole syndicaux ont pris à partie le directeur des ressources humaines, selon des vidéos diffusées sur Twitter.

Correspondant NPA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :