NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

ISRAËL-PALESTINE : Violations israéliennes des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé (Mise à jour hebdomadaire 10 – 16 mars 2022)

Violation du droit à la vie et à l’intégrité corporelle :

Deux civils palestiniens tués, dont un enfant, et 13 autres blessés, dont un journaliste, par les tirs des forces d’occupation israéliennes (OIF) en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est occupée. En outre, des dizaines d’autres personnes ont subi des ecchymoses lors d’incidents distincts en Cisjordanie. Le 15 mars 2022, les FIF ont tué 2 civils palestiniens, dont un enfant, et en ont blessé 9 autres lors d’affrontements déclenchés par l’incursion des FOI dans le camp de réfugiés de Balata, dans l’est de Naplouse, et dans le camp de réfugiés de Qalandia, au nord de Jérusalem-Est occupée. Plus de détails disponibles ici. La plupart des civils ont été blessés lors de la répression par les FCI des manifestations pacifiques organisées par des civils palestiniens. Le 10 mars 2022, un Palestinien a été blessé d’une balle en caoutchouc dans le genou droit et d’autres ont été étouffés par l’inhalation de gaz lacrymogène lors d’affrontements avec les FOI à l’entrée du camp de réfugiés d’al-‘Aroub à Hébron. Le 11 mars 2022, un Palestinien a été blessé d’une balle en caoutchouc dans la jambe lors de l’incursion des FOI à Tulkarem tandis qu’un journaliste a été blessé de 2 balles en caoutchouc à la taille et à la main droite alors qu’il portait son uniforme de presse clairement marqué alors qu’il couvrait les affrontements à Bab al-Zawiyah dans le centre d’Hébron. Le 16 mars 2022, un Palestinien a été blessé au dos lors de l’incursion des FOI à Jénine et de l’arrestation d’un Palestinien.

Dans la bande de Gaza, les FIF ont ouvert le feu 6 fois sur des terres agricoles dans des zones à accès restreint, à l’est de Khan Younis et au centre de la bande de Gaza. En outre, trois tirs des FOI ont été signalés sur des bateaux de pêche, principalement au large des côtes nord et sud de Gaza.

« 

Jusqu’à présent en 2022, les attaques des FIF ont tué 16 Palestiniens, dont 4 enfants, et blessé 133 autres, dont 23 enfants, 1 femme, 2 ambulanciers paramédicaux et 10 journalistes, tous en Cisjordanie, à l’exception d’un pêcheur dans la bande de Gaza.

Rasage de terrains, démolitions et avis

Cette semaine, les OIF ont rasé un terrain de 38 dunums, démoli une clôture et remis 9 avis d’arrêt des travaux de construction de 9 biens civils en Cisjordanie.

  • Le 10 mars, une clôture de 20 mètres construite en ciment et en briques a été démolie dans le nord-ouest de Jéricho.
  • Le 11 mars, les autorités d’occupation israéliennes ont approuvé la construction de 730 nouvelles unités de peuplement dans la colonie « Pisgat Ze’ev » établie sur les terres palestiniennes de Beit Hanina à Jérusalem-Est occupée.
  • Le 14 mars, 9 avis ont été distribués pour cesser la construction de 9 installations, dont 6 logements, des salles de classe, une grange et une caserne agricole, à l’est de Yata à Hébron.
  • Le 15 mars, 38 dunums du village de Beit Safafa, au sud de Jérusalem-Est occupée, ont été rasés en faveur de l’expansion de la colonie « Giv’at HaMatos ».

« 

Depuis le début de l’année 2022, l’OIF a fait 40 familles sans abri, soit un total de 244 personnes, dont 47 femmes et 113 enfants. C’est le résultat de la démolition par l’OIF de 50 maisons et de 4 tentes résidentielles. L’OIF a également démoli 29 autres biens civils et remis 37 avis de démolition, d’arrêt de la construction et d’évacuation.

Attaques de colons contre des civils palestiniens et leurs biens :

Cette semaine, 3 attaques de colons ont été signalées en Cisjordanie et elles étaient les suivantes :

  • 11 mars : des colons placent 3 caravanes sur une colline à côté de Kherbet Birin dans une saisie de facto de terres civiles, à l’est d’Hébron.
  • 13 mars : un colon tire une balle de son arme à feu sur l’école élémentaire al-Khansaa, dans l’est de Bethléem, suscitant la peur parmi les élèves.
  • 15 mars : les colons de la colonie « Burchin » déracinent environ 50 oliviers à Salfit.

« 

Jusqu’à présent cette année, les colons ont mené 53 attaques contre des Palestiniens et leurs propriétés en Cisjordanie.

Incursions des FCI et arrestations de civils palestiniens :

Les OIF ont effectué 158 incursions en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est occupée. Ces incursions comprenaient des raids et des perquisitions de maisons et d’installations civiles et l’établissement de postes de contrôle. Au cours des incursions de cette semaine, 76 Palestiniens ont été arrêtés, dont 2 enfants. Les OIF ont également mené une incursion limitée dans le nord de la bande de Gaza le 14 mars 2022.

« 

Jusqu’à présent en 2022, les FOI ont mené 1539 incursions en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est occupée, au cours desquelles 940 Palestiniens ont été arrêtés, dont 117 enfants et 9 femmes. Les OIF ont également mené 11 incursions limitées dans l’est de la bande de Gaza et arrêté 12 Palestiniens, dont 7 pêcheurs, 4 infiltrés via la barrière frontalière et un voyageur via le point de passage de Beit Hanoun « Erez ».

Politique de bouclage israélienne et restrictions à la liberté de circulation :

L’occupation israélienne maintient son bouclage illégal et inhumain de 15 ans sur la bande de Gaza. Détails disponibles dans la mise à jour mensuelle du PCHR sur les points de passage de Gaza.

Cette semaine, une décision militaire israélienne a été prise pour imposer de nouvelles restrictions sur le nombre et l’identité des professeurs et étudiants étrangers qui seraient autorisés dans les universités palestiniennes en Cisjordanie. La décision impose un nouvel ensemble de règles définissant les critères requis pour obtenir un permis de travail et un visa pour les universitaires et les étudiants étrangers afin d’étudier ou d’enseigner dans un établissement d’enseignement supérieur palestinien. La décision fixe une limite annuelle de visas à 100 enseignants et 150 aux étudiants. En outre, en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est occupée, les FOI continuent d’imposer des restrictions à la liberté de mouvement. En plus de ses 108 points de contrôle permanents, les FOI ont établi 89 points de contrôle militaires temporaires cette semaine et arrêté 2 Palestiniens à ces points de contrôle. La majorité des postes de contrôle se trouvaient à Hébron (29) et à Bethléem (20).

« 

Jusqu’à présent en 2022, les FOI ont établi au moins 712 points de contrôle et arrêté 40 Palestiniens à ces points de contrôle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 mars 2022 par dans APARTHEID, COLONIALISME, DROITS HUMAINS, ISRAEL, Palestine.
%d blogueurs aiment cette page :