NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

ISRAËL-PALESTINE : Violations israéliennes des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé ( Mise à jour hebdomadaire 31 mars-06 avril 2022)

Violation du droit à la vie et à l’intégrité corporelle

Trois civils palestiniens, dont un enfant, ont été tués par les tirs des Forces d’occupation israéliennes (FOI) lors de deux incidents distincts à Jénine et à Hébron, et un autre a été tué par un colon israélien qui a ouvert le feu sur lui après avoir mené une attaque à l’arme blanche près de Bethléem. En outre, 31 Palestiniens, dont 7 enfants, ont été blessés et des dizaines d’autres ont subi des ecchymoses et ont été étouffés par l’inhalation de gaz lacrymogène lors d’incidents distincts en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est occupée.

Le 31 mars 2022, deux civils palestiniens, dont un enfant, ont été tués et 15 autres, dont 3 enfants, ont été blessés dans un usage excessif de la force lors d’affrontements qui ont accompagné l’incursion des FOI dans le camp de réfugiés de Djénine. Plus d’informations disponibles ici. Le même jour, un Palestinien a été tué par un colon israélien qui a ouvert plusieurs balles réelles sur lui après avoir mené une attaque au couteau qui a blessé un colon dans un bus israélien près de la colonie de « Neve Daniel » dans le sud de Bethléem, selon IOF et il n’y avait pas de témoins oculaires palestiniens de l’incident. Dans la soirée, un Palestinien a été blessé d’une balle réelle dans le bassin près de l’université al-Khadury, dans l’ouest de Tulkarem.

Le 1er avril 2022, un civil palestinien a été tué après avoir reçu une balle réelle dans la poitrine par les FIF lors de leur incursion à Hébron. Le même jour, 9 Palestiniens, dont 3 enfants, ont été abattus de balles en caoutchouc lors de la répression par les FIF de la manifestation hebdomadaire de Kafr Qaddoum dans le nord de Qalqilya. Dans la soirée, les FOI ont arrêté un Palestinien après l’avoir blessé d’une balle réelle dans le pied près du village d’Anata, à Jérusalem-Est occupée, et l’avoir emmené dans un hôpital israélien pour y être soigné. Il n’y a eu aucun incident où le Palestinien a été blessé et arrêté. Le même jour, deux civils ont été abattus de balles en caoutchouc dans les membres lors de l’incursion des FOI dans le village de Dir Ghassana, au nord de Ramallah.

Le 4 avril 2022, un civil palestinien a reçu une balle réelle dans l’abdomen droit lors de l’incursion des FOI dans le village de Faqqua, au nord-est de Jénine.

Le 6 avril 2022, un civil a reçu une balle réelle dans le pied lors de l’incursion des FOI dans la banlieue de Showaika.

Pendant les trois premiers jours du Ramadan, la région de Bab al-‘Amoud à Jérusalem-Est occupée a été témoin d’attaques quotidiennes des FIF contre des civils palestiniens. En conséquence, au moins un Palestinien a été blessé et des dizaines d’autres ont subi des ecchymoses; Les FOI ont arrêté 26 Palestiniens. En outre, la police israélienne a installé des barbelés et un point de sécurité mobile dans la région. Plus d’informations disponibles ici. En outre, la répression par les FIF des manifestants palestiniens dans la région de Bab al-‘Amoud a été répétée les 5 et 6 mars 2022. Au cours de laquelle les FOI ont arrêté 15 Palestiniens, dont un enfant. En outre, une séquence montrait un soldat israélien piétiné au visage d’un manifestant détenu et d’autres manifestants victimes d’agression physique.

Dans la bande de Gaza, les FOI ont ouvert le feu 2 fois sur des terres agricoles dans des zones à accès restreint, l’est de Khan Younis et le centre de la bande de Gaza. En outre, six fusillades des FIF ont été signalées sur des bateaux de pêche, principalement au large des côtes nord, sud et ouest de Gaza.

« 

Jusqu’à présent en 2022, les attaques des FIF ont tué 20 Palestiniens, dont 5 enfants, et blessé 185 autres, dont 39 enfants, une femme, 10 journalistes et 2 membres du personnel médical, tous en Cisjordanie, à l’exception d’un pêcheur dans la bande de Gaza.

Attaques de colons contre des civils palestiniens et leurs biens

Le 3 avril 2022, un Palestinien a été blessé et un véhicule palestinien a subi des dégâts matériels après que des colons israéliens ont jeté des pierres vers lui à l’entrée de la colonie « Homesh », sur une route reliant Naplouse à Jénine.

« 

Jusqu’à présent cette année, les colons ont mené 85 attaques contre des Palestiniens et leurs propriétés en Cisjordanie.

Rasage de terrains, démolitions et avis

Le 4 avril 2022, les FOI ont émis un avis de cessation de construction contre une pièce, une caserne et un puits d’eau à Hébron.

« 

Depuis le début de 2022, les forces d’occupation israéliennes ont fait 40 familles sans abri, soit un total de 244 personnes, dont 47 femmes et 113 enfants. C’est le résultat de la démolition par l’OIF de 50 maisons et de 4 tentes résidentielles. Les FIF ont également démoli 29 autres biens de caractère civil, nivelé 174 dunums et remis 49 avis de démolition, d’arrêt de la construction et d’évacuation.

Incursions des FCI et arrestations de civils palestiniens

Les OIF ont effectué 188 incursions en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est occupée. Ces incursions comprenaient des raids et des perquisitions de maisons et d’installations civiles et l’établissement de postes de contrôle. Au cours des incursions de cette semaine, 123 Palestiniens ont été arrêtés, dont 8 enfants. En outre, la région de Bab Al-‘Amoud a été témoin d’une vaste campagne d’arrestations lancée par les FOI à Jérusalem-Est occupée, au cours de laquelle 41 Palestiniens ont été arrêtés et agressés physiquement.

« 

Jusqu’à présent en 2022, les FOI ont mené 2050 incursions en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est occupée, au cours desquelles 1230 Palestiniens ont été arrêtés, dont 146 enfants et 14 femmes. Les FIF ont également mené 12 incursions limitées dans l’est de la bande de Gaza et arrêté 15 Palestiniens, dont 7 pêcheurs. Pendant ce temps, 9 infiltrations, dont 3 enfants via la clôture frontalière, et une via le passage de Beit Hanoun « Erez ».

Fermeture des institutions palestiniennes par l’OIF

Le 4 avril 2022, les autorités d’occupation israéliennes ont annoncé qu’elles avaient renouvelé la fermeture de 28 institutions, associations et organes palestiniens actifs à Jérusalem-Est occupée, sous prétexte d’être parrainées par l’Autorité palestinienne et de violer la souveraineté israélienne sur la « Jérusalem unie », comme elles le prétendaient. Selon le journal Yedioth Ahronoth, la première de ces institutions est Orient House qui était considérée comme le siège officieux de l’Autorité palestinienne à Jérusalem.

Politique israélienne de bouclage et restrictions à la liberté de circulation

L’occupation israélienne maintient son bouclage illégal et inhumain de 15 ans sur la bande de Gaza. Détails disponibles dans la mise à jour mensuelle du PCHR sur les points de passage de Gaza.

En Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est occupée, les FOI continuent d’imposer des restrictions à la liberté de circulation. En plus de ses 108 points de contrôle permanents, les FOI ont établi 94 points de contrôle militaires temporaires cette semaine et arrêté 11 Palestiniens à ces points de contrôle. La majorité des postes de contrôle se trouvaient à Hébron (33), suivie de Bethléem (17). En outre, pendant le Ramadan, Jérusalem-Est occupée a été témoin de restrictions à la liberté de mouvement.

« 

Jusqu’à présent en 2022, les FOI ont établi 963 points de contrôle militaires temporaires cette semaine et arrêté 57 Palestiniens à ces points de contrôle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 avril 2022 par dans Palestine, COLONIALISME, ISRAEL, ANTISIONISME, DROITS HUMAINS, APARTHEID.
%d blogueurs aiment cette page :