NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

ISRAËL : Arrêter le commerce avec les colonies – pour la souveraineté alimentaire en Palestine

Des agriculteurs à côté d’une colonie en Cisjordanie (C) StopTradeSettlements Coalition

Il est presque temps pour une ambitieuse initiative citoyenne européenne (ICE) exigeant l’interdiction du commerce de l’UE avec les colonies illégales. Des colonies illégales ont été établies, par exemple, par l’État d’Israël qui a occupé les territoires palestiniens et expulsé la population locale. Le droit international humanitaire a été violé à de nombreux niveaux, il existe donc de nombreuses raisons de signer la pétition. Dans ce blog, concentrons-nous sur la perspective de la souveraineté alimentaire.

Le cas de la Palestine occupée

L’occupation israélienne des territoires palestiniens a conduit à de graves violations des droits de l’homme et de l’environnement. Certains d’entre eux sont la pollution, la destruction des moyens de subsistance, les lois discriminatoires, les expulsions forcées et les déplacements. Un autre crime important a été l’accaparement des terres et de l’eau qui affecte la production alimentaire et la souveraineté alimentaire des personnes vivant dans ces territoires.

Atteinte à la souveraineté alimentaire

Dans notre lutte pour la justice sociale et environnementale, la souveraineté alimentaire est essentielle pour mettre fin à la faim, à l’instabilité et à la colonisation.
Le terme « souveraineté alimentaire » a été inventé par les paysans pour décrire

le droit des populations de produire de manière autonome des aliments sains, nutritifs, climatiquement et culturellement appropriés, en utilisant les ressources locales et par des moyens agroécologiques, principalement pour répondre aux besoins alimentaires de leurs communautés.

En d’autres termes, la souveraineté alimentaire signifie permettre aux peuples de s’autodéterminer et de contrôler leurs biens communs tout en respectant et en travaillant avec la nature. L’une des valeurs clés de la souveraineté alimentaire est la solidarité.

Pour ce faire, les gens ont naturellement besoin d’avoir accès à la nourriture, à la terre et à l’eau. Mais les colonies illégales en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza et un blocus imposé par l’occupation israélienne empêchent les Palestiniens d’accéder à l’eau, à la terre, à leurs territoires et aux biens communs. En outre, les accords économiques et le soi-disant marché libre rendent les produits locaux palestiniens non compétitifs aux niveaux national, régional et international. En outre, il existe de fortes preuves du ciblage israélien des infrastructures de production alimentaire lors d’invasions comme plomb durci en 2009.

Le graphique suivant montre en détail comment les restrictions israéliennes affectent la production alimentaire palestinienne, de l’orge à Za’atar :

La responsabilité de l’UE

Les institutions de l’UE soulignent souvent que les colonies de peuplement sur les territoires occupés constituent un crime de guerre au regard du droit international. Dans le même temps, ils permettent aux entreprises et aux institutions financières européennes de commercer avec les colonies israéliennes, par exemple en important des produits alimentaires. De nombreux produits provenant d’établissements illégaux sont proposés aux consommateurs européens dans leurs supermarchés locaux. En achetant ces produits, les citoyens européens participent sans le savoir à la colonisation du peuple palestinien occupé et de ses terres. Ce n’est pas quelque chose qu’aucun d’entre nous ne voudrait contribuer à pour se nourrir et nourrir nos familles.

Ce que les citoyens européens exigent

L’ICE « Stop Trade with Settlements » demande une loi européenne qui mettra fin une fois pour toutes au commerce avec les colonies illégales. Cette loi s’appliquera aux territoires occupés partout, parmi lesquels le territoire palestinien occupé et les colonies illégales d’Israël là-bas. La loi enverra également un signal fort dans le monde entier que l’UE ne récompensera pas l’agression territoriale par le commerce et les profits.

Comment pouvons-nous arrêter le commerce de l’UE avec les colonies illégales?

L’ICE a été lancée par une coalition internationale d’ONG, de syndicats et de militants, dont les Amis de la Terre Europe sont membres. Il s’agit d’une occasion historique de veiller à ce que l’UE tienne ses promesses au lieu de continuer à être complice de crimes contre l’environnement et les droits de l’homme. Étant donné qu’une ICE est un instrument officiel de l’Union européenne, la Commission et le Parlement devront s’engager avec nous après avoir atteint 1 million de signatures.

Le changement est dans l’air

L’été dernier, nous avons assisté à un changement radical dans le monde entier dans le sentiment public sur la lutte palestinienne. D’énormes manifestations mondiales de solidarité palestinienne ont contribué à la réduction du bombardement de Gaza et ont changé le récit sur ce que nous sommes prêts à tolérer et ce dont nous en avons assez. Chaque fois que nous signons une pétition ou prenons une mesure, nous poussons cette ligne plus loin et rendons le monde plus juste.

Soutenez la souveraineté alimentaire des Palestiniens et signez maintenant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 août 2022 par dans AGRICULTURE, APARTHEID, BOYCOTT, COLONIALISME, ISRAEL, Palestine.
%d blogueurs aiment cette page :