NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Appel à la grève à l’hôpital de Bourges

« L’accès aux soins pour la population est de plus en plus difficile voire impossible » :

La CGT du groupe hospitalier Jacques Cœur, à Bourges, appelle à la grève dans l’établissement ce jeudi 22 septembre. Un mouvement pour alerter sur les difficultés que rencontre l’hôpital, entre manque de personnels et manque d’accès aux soins pour les patients.

« L’accès aux soins pour la population est de plus en plus difficile voire impossible, la mission de l’hôpital public est remise en cause, les personnels sont exposés à des risques professionnels sans précédents« , écrit la CGT du centre hospitalier Jacques Cœur à Bourges (Cher) dans un communiqué. Le syndicat appelle à la grève ce jeudi 22 septembre et à un rassemblement devant l’établissement à 10h30. 

L’hôpital a dû fermer jusqu’à 147 lits cet été, faute d’un nombre suffisant de médecins et d’infirmiers. Cela a donc entraîné la fermeture de services de médecine. « Ces fermetures ont pour conséquences une charge de travail accablante et éprouvante, un épuisement des professionnels, une avalanche d’arrêts de travail et de départs« , alerte le syndicat, qui précise que tous les services sont impactés.

La direction partage les constats dressés sur l’épuisement des professionnels.

La direction du centre hospitalier Jacques Cœur, dans un communiqué

De son côté, la direction répond que, justement, « les fermetures de lits se sont imposées à l’établissement pour pouvoir donner les congés estivaux aux agents hospitaliers« . La direction estime qu’il n’était « pas concevable de demander encore plus d’efforts aux soignants » dans ce contexte. À ce jour, l’hôpital fait état de 69 lits fermés. 

Une prise en charge des patients « dégradée »

La CGT estime que la prise en charge des patients s’en retrouve très dégradée « en opposition avec toute éthique : parcours du patient altéré, retard de prise en charge et de diagnostic, séjour traumatisant aux urgences pour beaucoup, errance dans différents services faute de place dans la spécialité. » Le syndicat ajoute qu’il est imposé aux soignants une polyvalence « dangereuse, au mépris des compétences exigées dans chaque spécialité« .

Le message «prenez soin de vous, n’allez pas aux urgences» est inacceptable et dangereux pour la sécurité des personnes.

La CGT du centre hospitalier Jacques Cœur, dans un communiqué

Le syndicat appelle également à la grève pour alerter sur le manque d’offres de soins dans le département. « La population va aux urgences parce que la médecine de ville est, elle aussi, dans un état catastrophique (pas assez de médecins, dentistes, gynécologues, dermatologues, etc.). Il faut arrêter de culpabiliser les usagers« , écrit encore la CGT, qui rappelle par ailleurs que le centre 15 est également débordé. 

Une activité aux urgences plus soutenue qu’en 2021

De son côté la direction de l’hôpital précise que les urgences ont connu une activité « extrêmement soutenue » cet été, davantage que l’été 2021. « Le Centre 15 a ainsi reçu une moyenne de 1 300 appels par jour et traité en moyenne 285 dossiers de régulation médicale« , écrit la direction dans un communiqué, ajoutant qu’il y a eu des pics à plus de 350, contre une moyenne de 250 en 2021 sur la même période. 

De même, plus de 100 patients ont été accueillis en moyenne par jour aux urgences. « Devant cette affluence, les urgences ont pris en charge tous les patients sans restriction pendant tout l’été (aucun filtrage à l’entrée) et évidemment toutes les urgences vitales ont été traitées« , souligne la direction de Jacques Cœur. 

La direction précise aussi que les effectifs des assistants de régulation médicale ont été renforcés sur certains week-end, face à cette hausse d’activité. Ils ont pu également être allégés de certaines tâches grâce au recrutement d’étudiants infirmiers. Enfin, le Centre Hospitalier Jacques Cœur continue de se mobiliser pour continuer de recruter de nouveaux professionnels de santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 septembre 2022 par dans BOURGES, GREVE, HÔPITAL, REGION CENTRE VAL DE LOIRE, SOIGNANT.E.S.
%d blogueurs aiment cette page :