NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

La CGT de l’usine PSA de Poissy, exclue de la CGT !

Pour ceux qui ont un peu suivi tous les aléas de la longue procédure d’exclusion de la CGT du syndicat CGT de l’usine de Poissy (un an et demi de bagarre avec la fédération de la métallurgie, et le soutien quasi-unanime des syndicats CGT), les dernières informations.

Exclu de la CGT… au bout d’un an et demi de bagarre, plusieurs procès et la chasse de la direction aux militants de cette CGT pour en refiler les mandats non électifs et le local à la nouvelle CGT crée par la Fédé, le syndicat CGT de PSA Poissy (le syndicat « historique » dirigé par Farid Borsali et J.P. Mercier)  a donc dimanche dernier tenu son congrès pour décider de passez sous l’étiquette SUD. Ce qui devenait la seule solution alors que les élections professionnels approchent.

Y étaient notamment présents des représentants des syndicats CGT des autres usines et centres techniques PSA, tous opposés à l’exclusion décidée par la fédé et opposés au nouveau Délégué Central CGT PSA nommé par la fédé en remplacement de J.P. Mercier (vous avez probablement tous plus ou moins suivi l’affaire). Ce syndicat de Poissy a plus de 200 syndiqués, ce qui est pas mal dans une usine comme ça. Et beaucoup plus que n’en a le contre-syndicat, CGT-PSA Stellantis, monté par la fédé à partir de délégués qui ne cherchent que leurs postes.

Je vous transmets, ci-joint, les deux tracts diffusés à l’usine hier et aujourd’hui pour rendre compte de leur congrès, un tract siglé donc SUD et un autre sous forme de « Lettre ouverte de Mercier et Borsali » où ils redisent leur démarche et l’attitude général. Ils tiennent à souligner le soutien qu’ils ont dans la CGT du groupe contre la Fédé, et l’espoir (mais ce n’est jamais facile) qu’ils pourront, par-dessus la tête de la fédé CGT, continuer à bosser avec les militants et syndicats CGT des autres usines, qui les ont jusque là soutenu contre la fédé. C’est  là-dessus qu’ils concluent ce tract (lettre ouverte)  diffusé à l’usine. Vous verrez.

C’est évidemment un ton bien différent du communiqué triomphant et plutôt boutiquer qu’a publié la fédération SUD industrie (https://sudindustrie.org/cgt-psa-poissy-rejoint-sud-industrie/), qui, se félicitant (pourquoi pas) de l’adhésion à SUD du syndicat exclu de la CGT, cherche surtout à en profiter pour tirer la couverture à elle, en écrivant (dans son jargon) : « il s’agit, au-delà du symbole pour SUD Industrie, d’une mise en adéquation des valeurs et pratiques que nous portons en accueillant cette nouvelle équipe. […] Nous appelons toutes les équipes syndicales combattives du secteur, à s’unir pour travailler ensemble mais également si elles le veulent à rejoindre l’Union Fédérale SUD Industrie pour faire vivre les principes démocratiques autour de valeurs communes avec une liberté d’action dans l’entreprise »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 décembre 2022 par dans ANTISYNDICAL, CGT, P.S.A. PEUGEOT.
%d blogueurs aiment cette page :