NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Défense : voici les 10 entreprises qui vendent le plus d’armes au monde !

L’industrie de la défense a pesé 592 milliards d’euros l’an dernier. Les groupes américains dominent encore ce secteur même si les entreprises chinoises s’accaparent de plus en plus de parts de marché.

La guerre, malheureusement, est un secteur de plus en plus lucratif. C’est la conclusion du rapport annuel de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (ou Sipri) qui montre que les ventes d’armes et de services militaires des cent plus grandes entreprises de défense du monde ont atteint 592 milliards d’euros en 2021. Des bénéfices qui ont augmenté de 1,9% par rapport à 2020. Il s’agit aussi de la septième année consécutive montrant une hausse des ventes d’armes mondiales.

Selon le Sipri, les entreprises américaines ont dominé le secteur de la défense et occupent à elles seules les cinq premières places du classement. Tout en haut du podium, on retrouve le géant de l’aérospatial militaire Lockheed Martin. Ces dernières années, le groupe est connu pour avoir développé l’avion de chasse furtif F-35 Lightning II. Malgré des déboires encore d’actualités en ce qui concerne son aéronef phare, l’industriel a accumulé 67 milliards d’euros de revenus en 2021.

La médaille d’argent revient au groupe Raytheon Technologies qui a accumulé près de 42 milliards d’euros de revenus en 2021. Cet industriel est présent dans le domaine de l’aviation militaire mais il est surtout célèbre pour avoir conçu de nombreux types de missiles pour l’armée américaine. L’entreprise fabrique ainsi des missiles anti chars, anti hélicoptères mais aussi des armes anti-navires et anti-aériennes. Récemment Raytheon Technologies s’est lancée dans le développement de missiles hypersoniques pour tenter de rattraper le retard américain face à la Russie et à la Chine.

Boeing se retrouve à la dernière marche du podium, sa filiale militaire ayant un revenu de 35 milliards d’euros. Dans le secteur de la défense, le groupe américain est surtout connu pour ses avions de chasse, le F-15 Strike Eagle et le F-18 Super Hornet. L’industriel a produit pléthore d’autres engins volants comme le bombardier B-52 ou encore l’hélicoptère d’attaque Apache. La quatrième place revient à Northrop Grumman avec des ventes atteignant les 31 milliards d’euros. L’industriel a présenté tout récemment son nouveau bombardier furtif de sixième génération: le B-21 Raider.

General Dynamics atterrit à la cinquième place du classement avec un revenu de 30 milliards d’euros. Ce groupe très polyvalent construit aussi bien des chars de combat comme le M1 Abrams, que des sous-marins nucléaires de la classe Columbia.

La Chine fait son entrée à la sixième place avec le groupe Aviation Industry Corporation of China. Cette entreprise d’État construit des avions de lignes mais elle est surtout connue pour avoir conçu l’avion de chasse furtif J-20 qui se veut être le concurrent de l’aéronef américain F-22 Raptor.

Le britannique BAE Systems arrive à la septième place de ce classement avec un revenu d’environ 25 milliards d’euros. Le groupe très polyvalent a participé à la conception du porte-avions HMS Queen Elizabeth de la Royal Navy ou encore des sous-marins de la classe Astute.

Les entreprises d’État chinoises China State Shipbuilding Corporation (18 milliards d’euros de revenus) et China North Industries Group Corporation (17 milliards d’euros de revenus) arrivent respectivement à la huitième et neuvième place du classement. La première a notamment construit le tout nouveau porte-avions Fujian de la marine de Pékin alors que la seconde est spécialisée dans la défense terrestre et produit des fusils d’assaut, des tanks et des missiles.

L’américain L3Harris Technologies clôture ce classement avec des ventes atteignant les 14 milliards d’euros. Le groupe est surtout pour ses capacités dans le domaine de la guerre électronique et pour ses satellites de communication militaires. À noter que l’industriel français Thales se situe à la seizième place du classement avec 10 milliards d’euros de revenus et le groupe Dassault se trouve à la vingtième place (environ 6 milliards d’euros de ventes).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 décembre 2022 par dans anticapitalisme.
%d blogueurs aiment cette page :