NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

LOIRET : Beaune-la-Rolande : un mouvement social à l’entreprise Micro-Contrôle

Des salariés de la société Micro-Contrôle de Beaune-la-Rolande débrayent depuis mercredi 25 janvier pour des augmentations de salaire.

Comme de nombreuses entreprises, la société Micro-Contrôle Spectra Physics, basée à Beaune-la-Rolande et qui appartient au groupe américain MKS, n’échappe pas au négociation annuelle obligatoire. 

Les salariés de cette société qui fabrique des machines pour les semi-conducteurs sont en débrayage depuis mercredi 25 janvier, 9 heures. La raison ? Montrer leur mécontentement face à la proposition du groupe pour l’augmentation des salaires.  Quatre-vingt-dix personnes étaient présentes.

Une augmentation trop basse

Le mouvement social se poursuit encore aujourd’hui. Une cinquantaine de personnes se sont à nouveau réunies depuis 8 heures. « Le groupe propose une augmentation de 2% pour tout le monde et 2,5% pour les salariés les plus méritants, glisse un des salariés qui préfère rester anonyme. On n’est pas sur les chiffres de l’inflation ». 

Le groupe américain qui regroupe plusieurs personnes dans le monde dégage un chiffre d’affaire de  » 4 voire 5 milliards d’euros », rappelle le salarié.  Le personnel a demandé une augmentation de 6 % pour tous et 2% pour le mérite. Hier (mercredi 25 janvier), la direction a émis deux propositions : 5,2% pour tous et 0,8% en individuel et 6% pour tous et 1% en individuel.

Des négociations qui continuent

Ce jeudi 26 janvier, la cinquantaine de personnes se dit « prêt à faire un effort. Là, nos délégués sont en pleines négociations », souligne un des employés. Si l’enveloppe des augmentations a remonté, rien n’est pour le moment acté. « On veut bien baisser à 1%. On attend que la seconde proposition soit actée pour arrêter le débrayage », ajoute une autre personne. 

A 14 h 40, le personnel a indiqué que le mouvement était terminé.  » La direction nous donne 5,2% en augmentation générale et 0,8 en augmentation individuelle ».

Contactée, la direction ne souhaite pas s’exprimer.

Melle-Taliane N’Goma La République du Centre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 février 2023 par dans CRISE SOCIALE, LOIRET, SALAIRES ET REMUNERATIONS.
%d blogueurs aiment cette page :