NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Orléans, transports en commun, encore une augmentation !


Le NPA du Loiret lance une campagne d’opinion pour la gratuité des transports en commun, avec à l’appui le coût exorbitant pour une famille qui n’a que cela pour se déplacer dans l’agglomération.

À peine la campagne lancée, nous sommes obligés de refaire nos tracts!
Non pas que les dirigeants de l’agglo aient reconnu la légitimité de notre exigence – la gratuité des transports – mais bien au contraire parce qu’ils viennent d’augmenter les tarifs!
Pas pour tous il faut le reconnaître, car le ticket individuel – de fait celui utilisé par les usagers les moins assidus aux transports en commun – reste à 1,40 euro. Mais pour les autres, scolaires, personnes âgées, abonnées, c’est le coup de bambou.

Il y a quelques mois, Lemaignan, qui dirige l’agglo, ne voulait pas entendre parler de gratuité des transports en commun, car cela « reviendrait cher à l’agglo et qu’il préférait avoir une politique de l’offre ».

Donc, pour lui, une politique de l’offre, c’est une augmentation générale du prix des transports en commun pour les usagers qui les utilisent le plus et qui en ont le plus besoin…

Il n’y a pas à dire, il est vraiment de droite ce Lemaignan… Aux prochaines législatives, il serait bienvenu que les électeurs de la sixième circonscription lui fasse payer sa politique anti-sociale!

Pour en savoir plus, voici notre tract:
TRACT TRANS RECTO2

TRACT TRANS VERSO2

Et la pétition:
PÉTITIONTRANSP

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s