NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa45@npa-mail.org

Cuba libre solidaridad!

Drapeau-Cuba

On a beaucoup commenté l’annonce historique mercredi soir par Raul Castro et Barack Obama du rétablissement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba. Le président Obama reconnait l’échec de la politique de Washington à l’égard de la Grande île depuis plus d’un demi siècle et souhaite la levée du blocus économique. Une excellente nouvelle saluée dans le monde entier et à Paris par la voix du ministère des Affaires étrangères. Certains ont même osé affirmer que c’était, enfin, la fin de la guerre froide! Les pauvres naïfs!  L’impérialisme américain mène la guerre économique à toute la Terre tout le temps: on peut le voir avec le TAFTA!  Et lorsque la guerre financière et politique n’y suffit pas c’est la véritable guerre qu’il décrète!

 

Pour Cuba, plus besoin de blocus militaire ou autre, le dollar est maintenant prêt à envahir et établir son pouvoir sur une terre où 11 millions d’habitants survivent un peu en dehors du système capitaliste! Plus de guérillas à soutenir, ni de révolution à aider… Les aides cubaines ne servent aujourd’hui qu’à combattre le virus Ebola!

 

Ah ces braves dirigeants US qui laissent derrière eux  tant de traces sanglantes: Afghanistan, Pakistan, Irak, etc… qui ne sont pas prêtes de s’effacer ! Une question naïve: iront-ils jusqu’à régler des indemnités au peuple cubain maintenu dans la misère depuis 50 ans?

Le temps est donc  venu pour la France de demander l’annulation des amendes infligées par la «justice» nord-américaine contre plusieurs banques et sociétés françaises coupables d’avoir commercé avec Cuba et d’exiger des compensations.

Les autorités françaises doivent fermer la radio anti-gouvernementale cubaine « Radio Republica », porte voix d’un groupe établi à Miami («Directoire démocratique cubain», financé par la «Fondation nationale pour la démocratie», relais de la CIA) qui émet depuis le sol français, plus précisément depuis le centre émetteur de radio en ondes courtes d’Issoudun géré par TDF. Et d’ailleurs comment expliquer qu’une radio installée à Miami à quelques encablures de Cuba utilise des installations françaises éloignées de plusieurs milliers de kilomètres ?

Le député André Chassaigne avait interpellé il y a plusieurs mois la ministre de la Culture et de la Communication, Mme Aurélie Filipetti sur « la légalité de l’émission d’une radio étrangère à partir d’un émetteur TDF » sans obtenir le moindre début de réponse. Le même député a affronté il y a deux jours J.P. Elkabbach « journaliste » d’Europe 1  qui considère que la faute revient aussi au régime cubain et à ses dirigeants! Pour ce « journaliste », plus anti-communiste qu’Obama, les dirigeants cubains qui n’ont pas capitulé devant les USA sont fautifs… On le voit ici encore, les fauteurs de guerre sont aussi parmi les médias aux mains des puissances financières!

Orléans le 19 décembre 2014.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 21 décembre 2014 par dans anticapitalisme, international.