NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

Non au projet immobilier rue des Murlins !

Un projet immobilier prévoit la construction de 59 logements, rue des Murlins. Les habitants de cette voie très engorgée ont encore protesté contre ce nouveau lotissement, mardi soir. D’ici un peu plus de deux ans, 59 logements sortiront de terre, rue des Murlins. Du numéro 155 au 163.

Un nouveau lotissement, susceptible d’accueillir 200 habitants et qui met depuis plusieurs mois le feu aux poudres. Après une première réunion publique déjà houleuse, en mai, Bouygues immobilier et la Ville sont revenus devant les habitants, mardi soir, dans la salle Yves-Montand, pour présenter le nouveau projet.

Sur le papier, certains immeubles ont disparu pour faire place à des maisons individuelles, mais les riverains sont toujours très remontés. Car le projet prévoit, pour l’heure, un accès et une sortie sur la rue des Murlins. Impensable pour les habitants. « 4.000 véhicules passent par là chaque jour ! », dit un habitant, qui a créé un collectif pour protester contre la circulation dans ce secteur. « Il y a des lignes de bus qui n’arrivent déjà pas à se croiser. Nous proposons la création d’une commission sur le sujet. » Des bravos montent dans la salle.

Muriel Cheradame (LR), maire-adjointe à l’urbanisme, tente alors de répondre. « Les questions de circulation sont abordées lors des ateliers animés par l’adjoint du secteur nord, Laurent Blanluet. Des échanges ont lieu et auront lieu avec les riverains… » BLA BLA BLA

« Vous nous faites bien rire ! », lui répond l’un d’eux, excédé.

« On a proposé un sens unique dans cette rue, ça n’allait pas, dit l’élue. Un stationnement en chicane, ça n’allait pas… On essaie de faire circuler les lignes de bus dans la rue, et la ligne numéro 1 y passe depuis lundi, car elle est déviée en raison des travaux du faubourg Bannier. Il y a les échanges, et il y a parfois, la réalité des choses… On ne va pas créer une énième commission. »

« Et le poumon vert, où est-il ? », s’énerve une autre habitante. « Les piétons sont en danger. Je paie 4.000 euros d’impôts locaux et je ne peux même pas ouvrir mes fenêtres l’été, et on nous rajoute un lotissement ! »

« Je ne pourrai pas répondre à tout ce soir, répond l’élue, car vous êtes particulièrement énervés… »

« Vous nous faites bien rire ! »

L’intervention de la responsable du projet chez Bouygues ne calmera pas les esprits, loin de là. Elle finira par annoncer le début des travaux, quoi qu’il arrive, en septembre 2017.

Pour répondre aux habitants, le promoteur a pourtant prévu une amorce de voirie, large de 5 mètres et passant dans le lotissement, parallèlement à la rue engorgée. Mais elle ne sera totalement réalisée, et publique, qu’au moment de la concrétisation du projet des Groues, à une date que l’on ignore aujourd’hui…

« Ce projet est une opportunité pour désengorger la rue des Murlins », ose même un technicien de la ville, au micro. Mais les habitants sont repartis comme ils sont venus. Excédés et farouchement opposés au projet.La mobilisation doit continuer pour empêcher le trust Bouygues et ses alliès LR d’entasser les habitants en détruisant le « bien vivre » !

Un commentaire sur “Non au projet immobilier rue des Murlins !

  1. Marcel Romain
    18 janvier 2017

    Un sujet très houleux à ce que je vois. Je trouve que c’est une bonne initiative de s’investir dans immobilier mais autant le faire selon la loi en vigueur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 janvier 2017 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, écologie, local, logement, transports.