NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Plus de 2.000 personnes ont défilé ce 19 avril à Orléans !

Alors que l’unité syndicale est, encore une fois, rompue au niveau des Confédérations et que certaines Confédérations n’ont pas appelé à l’action ce 19 avril vexées par l’appel, unilatéral il est vrai, de la CGT rejointe par Solidaires et FSU la mobilisation est restée importante.

Partis de la gare plus de 300 CheminotEs actifs et retraités et sympathisants ont remonté la rue de la République puis la rue Jeanne d’Arc pour rejoindre le gros des manifestantEs qui attendaient à la Cathedrale

Emmenée par environ 200 à 300 jeunes lycéenEs et EtudiantEs fortement encadréEs par les JC la manifestation était dinamisée par le cortége de plusieurs centaines de CheminotEs dynamiques, bruyants, colorés et toujours unitaires avec des participants UNSA et CFDT et bien sur SUD. Le mot d’ordre de « convergence des luttes » scandé par la CGT était largement repris

Un parcours qui est parti du parvis de la cathédrale d’Orléans, pour se terminer en seeting sur la RN20, en face de la gare d’Orléans. Seeting qui devait se prolonger jusqu’en fin de l’après midi (17 heures).

Le seeting, a permis d’une part a tous-tes les leaders des entreprises publiques et privés de s’exprimer ainsi que les étudiants de la fac.

En fin de manifestation, barbecue, merguez pour les estomacs vides et punch, pour les gorges sèches, étaient proposés aux manifestants par les Cheminots action destinée à assurer une caisse de gréve !

Si certains secteurs hésitent encore a entrer dans le mouvement et ne manifestent pas encore dans la rue, un facteur les unissent tous-tes, celle de la contestation de la politique présidentielle, qui est devenu leur le trait d’union, qui réunit toutes les oppositions, et qui « a tout moment, cela peut débouler et cela sera peut-être encore plus important que mai 68, car la plupart des travailleurs ne supportent plus cette politique du chacun pour soit, concoctée par le macronisme, qui nous envoient tous-tes dans le mur » nous confiait plus d’une manifestant. En queue de cortège une banderole regroupait les politiques soutenant la convergence des luttes derrière une banderole en défense des services publics NPA, FI, AL.

Rendez vous pris pour un cortège unitaire le 1er mai et l’espoir de manifestations massives partout contre Macron !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 avril 2018 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, services publics.