NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Les Gueux insultent les Pandores ! Et hop en avant samedi 27-04 à 14h30 en manif !

Dans quel monde vivons-nous !  « Suicidez-vous, Suicidez-vous » scandé sur l’air des lampions par des Gilets Jaunes avant qu’ils se fassent charger !

Toutes les droites s’étranglent depuis les PS jusqu’au RN avec le renfort des officines « syndicales » des policiers de tous ordres aidées par les médias complaisantes ! Oser insulter « nos » forces de l’ordre alors qu’il y a tant de suicides chez les policiers !

Une enquête est ouverte par le parquet et bien sûr il y aura des inculpations à la clef dixit le Ministre de l’intérieur ce jour.

Tout est fait pour casser du manifestant : La plus forte répression en France depuis la guerre d’Algérie : Avec des centaines de blésséEs dont plusieurs très grièvement, des milliers d’arrestations et des centaines de mises en examen, des fichages de milliers de manifestantEs dont des hospitaliséEs passéEs par les urgences parisiennes voir ailleurs….Ces messieurs dames voudraient que le mouvement social cesse ; cela n’a que trop duré !

Mais l’IGPN – la police des police- enquête sur ces violences et, s’il le faut, il y aura des sanctions voir des inculpations ! A se plier de rire : des flics enquêtant sur des flics qui ont reçu des ordres précis et maintenus d’utiliser des armes de guerre contre des manifestants ! Ils seraient fautifs de quoi ? D’avoir obéit aux ordres ? C’est Castaner, le Ministre qu’il faut inculper !

Un Etat policier !  Heureusement qu’il y a prescription sans ça les manifestantEs de 1968 qui criaient à tue tête « CRS=SS »  devraient être inculpéEs grâce aux images de l’INA conservées ! Ne parlons pas du célèbre Georges Brassens, déjà censuré en son temps pour certaines de ses chansons, se verrait largement condamné pour sa chanson « Au marché de Brive la Gaillarde » !

Mandat présidentiel après mandat tous les Présidents ont accentué les lois répressives contre les manifestantEs réduisant à peau de chagrin le Droit de Manifester inscrit dans leur constitution !  Le conseil d’état, une institution du système capitaliste, a retoqué l’article le plus liberticide pourtant cette nouvelle loi restreint encore le droit de manifester !

Le malaise des flics parlons-en !  Ecartelés entre la philosophie d’une profession prévue pour aider les citoyenNEs et la réalité de la répression sociale tout azimut exigée par les tenants du système capitalistes les flics, déboussolés, n’en peuvent plus ! Certes nous avons compris mais la réponse de l’état fut des augmentations de salaires et des cellules de veille pour le moral ! Sur le fond le système capitaliste ne change rien ; pour satisfaire une minorité de possédants il faut continuer à pressurer la grande masse des salariéEs, des retraitéEs, des jeunes et leur école.

Alors les dirigeants du système vont continuer à s’appuyer sur les forces de répression et les flics continueront leur sale boulot !

NPA Orléans 25 avril 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 29 avril 2019 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, FRANCE, GILETS JAUNES, POLICE, REPRESSION.