NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

MOBILISATION : Trois militant-e-s d’ANV-COP21 Orléans sont convoqué-e-s au commissariat d’Orléans !

MOBILISATION

Trois militant-e-s d’ANV-COP21 Orléans sont convoqué-e-s au commissariat d’Orléans le lundi 13 mai à 9 h 30 pour avoir « réquisitionné » le portrait d’Emmanuel Macron dans la salle des mariages de la mairie de Saint Jean de la Ruelle ! Crime de lèse majesté ?

Communiqué de presse du 9 mai 2019

Depuis le 21 février, des actions de « réquisition » de portraits du président français intitulées «Sortons Macron» se multiplient en France.

Ces « réquisitions » laissent un vide symbolisant l’inaction du gouvernement depuis l’Accord de Paris sur le climat.

Malgré des mois de manifestations pour le climat et la mobilisation de citoyens, experts et personnalités, aucune mesure n’a été prise qui réponde à l’urgence climatique et sociale.

Ces militant.e.s d’Action Non-Violente COP21 font l’objet d’une répression sans précédent :
– auditions, gardes à vue, perquisitions de leur logement ou leur lieu de travail, procès,
– convocations de journalistes et youtubeurs ayant couvert les actions,
– la Brigade de Lutte Anti-Terroriste (B.L.A.T.) a été dépêchée pour travailler sur ce dossier,
– la gendarmerie a reçu des directives particulières contre ces militants : elle doit «s’assurer qu’une procédure judiciaire de flagrance soit systématiquement ouverte pour vol aggravé (en réunion)» et «recueillir les plaintes des maires ou, à défaut, celles des préfets en substitution, de manière à conforter la réponse pénale des parquets». Elle est également encouragée à prendre attache avec le bureau de lutte antiterroriste (B.L.A.T.) «afin de déterminer les modalités à mettre en œuvre pour rechercher la responsabilité morale de l’association».
– le Service central de renseignement criminel (S.C.R.C.) est également mobilisé pour analyser chaque semaine les comptes-rendus de police judiciaire « faisant apparaître les termes «portrait président” et/ou “ANV-COP21”»

Un zèle particulièrement «insolite» selon certains magistrats qui rappellent que policiers et tribunaux ont d’autres priorités que de juger en urgence des faits d’une «d’une gravité très modérée».

Accusés de «vol en réunion», ou «vol aggravé», ces militants qui n’agissent que pour rétablir une justice sociale et climatique et s’engagent à rendre les portraits dès le changement de politique du gouvernement en faveur du climat risquent 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende.

Ces moyens sont, à notre avis, disproportionnés contre des actions non-violentes, menées à visage découvert, qui ne visent qu’à dénoncer l’inaction du gouvernement face au dérèglement climatique et l’urgence sociale, en laissant symboliquement des murs de mairies vides de portrait présidentiel.

Nous soutenons les trois militant-e-s d’Anv-Cop21 Orléans convoqué-e-s le lundi 13 mai 2019 à 9h30 au commissariat d’Orléans, 63 rue du faubourg Saint-Jean.

NPA 45

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 mai 2019 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, ETAT POLICIER, FRANCE, REPRESSION.