NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

À Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, les opposants à la future antenne Free Manifestent !

Le conseil municipal de Saint-Hilaire-Saint-Mesmin entérinait, ce jeudi 26 septembre au soir, sa décision d’autoriser l’érection d’une nouvelle antenne téléphonique sur la commune, une trentaine d’administrés du Collectif opposé au projet se sont invitéEs à la réunion.

Par sa présence, le collectif  a tenu à montrer sa désapprobation face à la décision des élus d’autoriser la signature d’une convention avec l’opérateur téléphonique Free afin d’ériger une antenne téléphonique dans le secteur de l’allée de la Pie, dans un bois et à proximité de la mairie.

Pour les opposants au projet, une telle installation pose plusieurs problèmes. L’implantation de la nouvelle antenne-relais surplombera en effet la rivière La Pie et la vallée du Loiret, dans le périmètre du Val de Loire Unesco. En bordure également de sites classés Natura 2000. Le collectif pointe aussi un risque sur la santé des riverains installés à proximité  de la future antenne. 

Le maire Patrick Pinault donne sa version qui ne répond pas aux problèmes de nuisances éventuelles !

Pour le maire Patrick Pinault qui assume pleinement cette décision, la problématique, politique cette fois-ci, est tout aussi complexe. « Les opérateurs Free et Bouygues sont venus démarcher la collectivité en 2017. Nous avons refusé leur proposition d’ériger une antenne sur la commune. Un particulier de Saint-Hilaire-Saint-Mesmin a accepté, de  son côté, l’offre alors que les sociétés démarchaient les administrés. Cet emplacement se trouve sur un terrain qui va être transformé en zone pavillonnaire ZAU (intégré dans le Plan Local d’Urbanisme voté précédemment). Il était alors hors de question de l’installer à cet endroit », explique Patrick Pinault. L’élu aurait alors lui-même convoqué les opérateurs pour leur proposer une solution plus adaptée.

Pris en considération également, l’aspect visuel de l’antenne qui sera, à travers ce nouveau projet, en grande partie cachée par les arbres du bois jouxtant la mairie.

Le collectif ne compte pas en rester là et prépare une probable action judiciaire selon monsieur Michau, opposant au projet.

Réunion publique. Elle se tiendra en mairie le 14 octobre prochain. Le thème : l’implantation d’une nouvelle antenne sur le site de la Pie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 29 septembre 2019 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, NUISANCES, ORLEANS AGGLOMERATION.