NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

La gendarmerie va s’équiper de 90 véhicules blindés de maintien de l’ordre !

Alors que les hôpitaux ferment des lits, que les personnels/les de santé sont sous payéEs et quittent l’hôpital épuiséEs, l’État policier s’offre des blindés pour mater les manifestantEs..la royauté française sur le déclin !

Il s’agit de remplacer les VBRG vieillissants qui équipent les unités de maintien de l’ordre.

Des VBRG en action à Notre-Dame-des-Landes

Et voici l’avis de marché tant attendu (avis n° 20-154690) portant sur le successeur du vénérable blindé de la gendarmerie. Cet avis, daté du 19 décembre mais publié ce 22 décembre, porte sur « l’acquisition de véhicules blindés maintien de l’ordre et sa maintenance associée au profit de la gendarmerie nationale ».

Ces futurs VBMO sont appelés à succéder aux actuels blindés légers de la gendarmerie mobile, les VBRG qu’on a vus par exemple lors de l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

La gendarmerie dispose encore d’un parc de 70 VBRG dont les premiers exemplaires sont entrés en service en 1974 ! Sur les 70 VBRG encore en ligne (au total, 155 exemplaires ont été livrés par Berliet), la moitié est déployée en Corse et dans les départements et territoires d’outre-mer.

Une première phase d’appel d’offres

Pour l’instant, il ne s’agit que de la phase candidature dans le cadre d’un appel d’offres restreint, avant une phase de sélection des candidatures dont le nombre n’est pas limité.

Le marché envisagé comprend trois postes : l’acquisition de véhicules équipés, la maintenance et la fourniture de pièces détachées, ainsi que la formation des équipages. Comme le précise l’avis, l’accord-cadre est conclu sans montant minimum ni montant maximum. À titre indicatif et non contractuel, les quantités estimées sont de quatre-vingt-dix véhicules.

Cet appel d’offres constitue une étape dans un long feuilleton. On lira ainsi sur le blog Lignes de défense un récent post consacré au projet de remplacement des VBRG. En 2002, un rapport sénatorial parlait déjà de « 118 véhicules supplémentaires qui pourront être achetés pour un coût de 145 millions d’euros ». La Loi de Programmation Militaire (LPM) 2003-2008 prévoyait, quant à elle, le remplacement des véhicules blindés à roue de la gendarmerie par 122 VBRG nouvelle génération.

Cet achat sonne visiblement le glas de la solution parfois préconisée de remise en condition des VBRG, comme proposé par deux équipementiers dont l’entreprise Turgis & Gaillard qui a rénové un VBRG pour un peu plus de 200 000 €.

Arquus et Nexter en course

Parmi les véhicules en lice, citons le Sherpa APC d’Arquus et la variante « Gendarmerie » du futur VBMR léger Serval de Nexter :

Le Serval proposé par Nexter dans sa version « gendarmerie ». | NEXTER

Selon le colonel Cholous, ancien commandant en second du groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM), le nouvel engin blindé de la Gendarmerie devrait être dépourvu de tous les matériels technologiques onéreux qui ne sont pas indispensables. Il faudra résister au « tout technologique » souvent avancé par les fabricants pour des motifs plus mercantiles qu’opérationnels. Des engins simples, efficaces et rustiques, conçus pour l’exportation, pourraient être intelligemment et utilement adapté aux exigences de la Gendarmerie qui attend un VBMO capable d’intervenir en métropole ainsi que dans les DOM TOM.

Rustique et facile à entretenir (sic !)

Toujours selon le colonel Cholous, le VBMO doit être en mesure de transporter un groupe de maintien de l’ordre, d’intervention ou de combat de 8 à 10 gendarmes ;

Adapté au rétablissement de l’ordre et compatible avec le combat, rustique et facile à entretenir, il pourrait être armé d’un dispositif de lance-grenades et de contre-tir téléopéré ou sous tourelle (lance-grenades, arme collective et/ou de précision) ; il devrait aussi être équipé d’une lame ou à défaut d’un treuil très puissant.

Ce futur blindé devra plus particulièrement être doté d’un blindage sérieux, c’est-à-dire protégeant des armes légères d’infanterie et des engins explosifs improvisés (IED) simples.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s