NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

USA : Mort de Daunte Wright à Minneapolis : Une nouvelle victime de la police !

FUNERAILLES Les obsèques de ce jeune Afro-Américain abattu par une policière ont eu lieu ce jeudi, deux jours après le verdict au procès de Derek Chauvin

Les parents de Daunte Wright, Katie et Aubrey Wright, lors de ses obsèques à Minneapolis, le 22 avril 2021. — Julio Cortez/AP/SIPA

Fatalement, les images rappellent la cérémonie d’adieu à George Floyd. La même ville, Minneapolis. Le même pasteur, Al Sharpton, et les mêmes élus locaux. Et surtout les mêmes larmes et la colère des familles face à des vies fauchées par des policiers américains. « Que cesse la tristesse dans cette ville », a imploré un homme sur la scène de l’église Shiloh Temple de Minneapolis, avant le début des funérailles de Daunte Wright, un jeune afro-américain tué le 11 avril par une policière blanche lors d’un banal contrôle routier.

L’édifice peut paraître modeste à première vue de l’extérieur. Mais derrière ses murs de briques grises, se trouve un amphithéâtre de plusieurs centaines de sièges, tous remplis, et tous tournés vers une grande estrade. C’est là, dans un quartier commerçant de cette métropole du nord des Etats-Unis, que se déroulent jeudi les obsèques de Daunte Wright. La cérémonie a lieu deux jours seulement après le verdict rendu dans le procès de Derek Chauvin, le policier blanc reconnu coupable du meurtre de George Floyd dans la même ville l’an dernier.

« Elever la voix quand il y a une injustice »

Dans la salle pleine à craquer, le cercueil blanc de Daunte Wright trône devant l’estrade, un énorme bouquet de roses rouges posé dessus. Des photos et des vidéos du défunt à différents âges de sa vie sont projetées de chaque côté de l’estrade. Une chorale de gospel chante à faire s’ébranler les fondations de l’église, avant qu’un joueur de trompette ne fasse se lever l’ensemble de l’audience, grâce à un émouvant solo de plusieurs minutes. Il est applaudi à tout rompre.

Le révérend Al Sharpton, figure de la lutte pour les droits civiques a prononcé l’oraison funèbre, comme il l’avait fait pour George Floyd, dont la famille est présente dans la salle. « Nous devons élever la voix lorsqu’il a une injustice », a tonné Al Sharpton pendant son discours. C’est organisation du révérend, le National Action Network (Réseau d’action national), qui a payé l’ensemble des frais liés aux funérailles.

« Justice pour Daunte Wright », déclare dès son arrivée au pupitre l’avocat Ben Crump qui représente, outre la famille de Daunte Wright, celle de George Floyd et d’autres victimes de violences policières. « La vie de Daunte Wright compte », reprend l’ensemble de l’assemblée à l’invitation de l’avocat.

« Merde, je lui ai tiré dessus »

La mort de Daunte Wright, alors que le déroulait en même temps le procès de Derek Chauvin, avait entraîné plusieurs nuits de manifestations à Brooklyn Center, où s’est déroulé le drame.

Rassemblées devant le commissariat de cette ville située à une dizaine de kilomètres de Minneapolis, plusieurs centaines de personnes avaient crié leur colère pendant sept nuits consécutives.

Daunte Wright a été abattu alors qu’il tentait de de se rasseoir au volant pour s’enfuir. Selon les autorités, la policière a confondu son arme de service avec son taser. Sur les images, après avoir crié « Taser, Taser, Taser », Kim Potter s’exclame : « Merde, je lui ai tiré dessus. » Elle a été inculpé d’homicide involontaire et remise en liberté contre le versement d’une caution de 100.000 dollars.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 avril 2021 par dans ANTISOCIAL, BAVURE POLICIERE, USA.