NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Solidarité internationale avec les migrant.e.s et leurs familles ! PAS DE CRA NI ICI NI AILLEURS !

Ce 15 décembre à 17h30 Place de la République à Orléans nous réaffirmons que d’où que l’on vienne, où que l’on soit né nous sommes d’une même Terre.PAS DE NOUVEAUX CRA, NI ICI, NI AILLEURS

Mercredi 24 novembre, 27 personnes migrantes se sont noyées au large de Calais en tentant de rejoindre le Royaume-Uni. Ce nombre vient allonger la liste de celles qui sont décédées sur terre ou en mer – plus de 400 depuis 1999. Ce drame intervient après que les grévistes de la faim de Calais ont mis un terme à leur action entamée le 11 octobre,
  Nous sommes effondrés, indignés, accablés par les politiques française et britannique. Celles-ci qui obligent les exilé.e.s à n’avoir, pour seul recours que des passeurs dont l’existence est d’abord le résultat des murs dressés autour d’une Europe-forteresse. La France et l’Europe doivent changer de politique migratoire,

   Nous en avons assez de cette hypocrisie qui dénonce les scandaleux agissements du président biélorusse mais ferme la frontière polonaise.
   Nos sociétés perdent leur Humanité !
   A Calais, les migrants sont maltraités, expulsés, harcelés par les forces de police. Leurs aidants sont vilipendés,

   Nous exigeons que le gouvernement respecte les droits fondamentaux et la dignité des personnes exilées, rompe avec la politique de « non-accueil » et dénonce les accords de Sangatte (1991) et le Traité du Touquet (2003).

   L’État veut construire 4 nouveaux Centres de Rétention Administrative (CRA) à Orléans (Olivet), Lyon, Bordeaux, le Mesnil-Amelot. A Olivet, il est programmé pour 2023, le permis de construire délivré fin mai 2021.
   Un Centre de Rétention Administrative (CRA) est une prison qui ne dit pas son nom. C’est le préfet qui décide d’y enfermer les personnes étrangères, hommes, femmes et enfants, en vue de leur expulsion, parce qu’ils n’ont pas de papiers, ou pas les bons.
> Le séjour irrégulier sur le territoire n’est pourtant plus considéré comme un délit (décision Cour Européenne de Justice, 2011). Aucun enfermement ne peut avoir lieu sans jugement pré-alable (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme).
   Or, le placement en centre de rétention est une condamnation sans jugement : le contrôle d’un juge n’intervient qu’après l’enfermement : des personnes sont expulsées avant de l’avoir vu et fait valoir leurs droits.
53 273 personnes ont été enfermées en 2019 dans les centres et locaux de rétention (plus que toute la population de Blois réunie).
   En 2020, 2166 enfants enfermés en CRA dont 122 dans l’hexagone.
   En juillet 2021, la Cour Européenne des Droits de l’Homme a encore condamné la France pour traitements inhumains et dégradants, après l’enfermement d’une mère et de son enfant de 4 mois (sur décision préfet du Loir-et-Cher). C’est la 8ème condamnation de la France en 9 ans pour le même motif.
   En 2020, malgré la clôture des frontières, les CRA n’ont pas fermé. Près de 20 000 per-sonnes retenues, dont plus de 13 000 dans l’hexagone. Une telle constance montre que la fi-nalité des CRA n’est pas tant l’expulsion qu’une démarche punitive à l’égard de personnes ju-gées indésirables.
Le Collectif COLERE demande d’être reçu en Préfecture pour en discuter MAIS C’EST UN REFUS DES AUTORITES !

Ce 15 décembre à 17h30 Place de la République à Orléans nous réaffirmons que d’où que l’on vienne, où que l’on soit né nous sommes d’une même Terre.PAS DE NOUVEAUX CRA, NI ICI, NI AILLEURS !

> Notre pays existe. Il s’appelle Solidarité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :