NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Région Centre Val de Loire : Ecologie et Solidarité s’oppose à une nouvelle étude du LGV Paris Orléans

Coup de canif dans les accords avec la majorité socialiste, le groupe Ecologie et Solidarité du Conseil Régional s’est opposé à l’attribution d’une nouvelle subvention à la SNCF destinée financer une nouvelle étude du serpent de terre que constitue la ligne SNCF LGV (ligne à grande vitesse) intitulée POCL (Paris Orléans Clermont Lyon), projet ferroviaire régulièrement enterré qui réapparaît à un horizon toujours plus éloigné.

Les écologistes ont dit stop en rappelant dans un communiqué la longue histoire d’un projet fantomatique qui a fait fantasmer plus d’un élu en région…

Projet de LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon :
Arrêtons les frais !

Ce 21 janvier 2022, le groupe Écologie et Solidarité s’est opposé au versement d’une subvention de 100 000 € à l’État pour son projet de ligne à grande vitesse (LGV) Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL). 

Les élus.es ont considéré les impacts environnementaux et le coût exorbitant du projet (au moins 15 milliards d’euros). Cette nouvelle ligne ne pourra pas répondre aux attentes réelles des habitants, la grande vitesse n’est pas faite pour desservir régulièrement les territoires traversés. 

Plus que jamais, l’argent public doit être orienté vers la modernisation et l’optimisation du réseau ferroviaire existant, en particulier les lignes structurantes interrégionales et des lignes du quotidien qui ont été délaissées depuis 40 ans par la politique du « tout-TGV ».  […]
La mystification orchestrée depuis plus de 10 ans autour du POCL prendra-t-elle fin un jour ?
Chacune et chacun sait qu’en réalité ce projet de près de 500 kilomètres de LGV ne verra pas le jour avant un avenir très lointain, si tant est qu’il voie le jour. En 2018, le rapport du Comité d’Orientation des Infrastructures (COI) remettait à la ministre des Transports d’alors, Élisabeth Borne, son rapport conclusif pour une priorisation des infrastructures de transports. S’agissant du projet de LGV POCL, ce rapport voté à l’unanimité par des élus·es de tous bords politiques considère « qu’il est pertinent, au moins jusqu’à un éventuel réexamen dans dix ans de la question, de ne pas poursuivre les études du projet ».[…]
Que de temps et d’argent déjà perdus depuis 10 ans autour de ce projet de ligne à grande vitesse, juste pour ne pas l’enterrer ! Plus que jamais, l’argent public doit être orienté vers la modernisation et l’optimisation du réseau ferroviaire existant, en particulier les lignes structurantes interrégionales et des lignes du quotidien qui ont été délaissées depuis 40 ans par la politique du « tout-TGV ».

La LGV POCL doit rester dans les cartons. Investissons dans des transports de qualité pour faciliter le quotidien/les déplacements des habitants du Centre-Val de Loire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 février 2022 par dans ETAT POLICIER, FRANCE, GRAND PROJET INUTILE, REGION CENTRE VAL DE LOIRE.
%d blogueurs aiment cette page :