NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

« PAS DE VAGUEs » DANS L’ÉDUCATION NATIONALE, NI DANS LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES !

Le désormais classique « pas de vagues » de l’Éducation nationale touche
désormais les collectivités territoriales. La mairie de Saint-Jean de Braye a
montré des négligences sévères à l’égard des élèves les 10 et 11 octobre
derniers, durant l’absence des ATSEM de l’école maternelle Jean-Zay, qui
étaient grévistes durant la pause méridienne. Pour les remplacer et assurer le
service de cantine, la mairie a dépêché des chef·fes de services. « Assurer »
est un bien grand mot : le lundi, des élèves de maternelle ont été amené·es à
la cantine, située à l’extérieur du bâtiment scolaire, sans manteau et en
chaussons. Le comptage des élèves n’avait pas été effectué à la sortie de
classe et un enfant a été oublié dans les couloirs. Désorienté, il s’est rendu
dans le dortoir, où il est resté seul pendant 1h15, sans surveillance, sans repas,
et sans que quiconque ne s’inquiète de son absence.
Le lendemain, une classe entière a été oubliée pour le départ à la cantine. Elle
a été prise en charge par un·e enseignant·e resté·e dans l’école sur le temps
de la pause méridienne. Ce même jour, un élève dans les couloirs a été
gravement blessé aux dents et aux lèvres. Non soigné, il a été mené à la
cantine mais n’a pu manger eu égard à son état. Sa famille n’a pas été
informée. A leur retour, les ATSEM ont constaté les blessures, appelé la famille
et fait la déclaration d’accident.
Outre l’accueil problématique des élèves (élèves en situation de handicap sans
AESH, problèmes de chauffage l’hiver, de chaleur étouffante l’été et de
mauvaise ventilation des salles), on ne peut que constater que la mairie (PS)
de Saint-Jean de Braye a négligé les élèves afin de casser une grève.
SUD éducation Loiret exige que cette situation inacceptable ne se
reproduise plus et demande à Madame Slimani, maire de Saint-Jean de
Braye, de fournir au plus vite des explications aux familles et aux
personnels sur ces incidents intolérables.
Orléans, le 01/12/2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 décembre 2022 par dans ATSEM, EDUCATION NATIONALE, ETAT POLICIER, FRANCE, ORLEANS AGGLOMERATION.
%d blogueurs aiment cette page :