NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

FRANCE : Ensemble pour un front antifasciste et solidaire !

En France, depuis le mois de septembre, ce sont plus de 40 actions violentes qui ont été menées par des groupuscules d’extrême droite. Dans la nuit du 14 décembre, un nouveau palier a été franchi. Un ensemble de personnalités et élu·es de gauche appellent « à la mobilisation de la gauche et des écologistes, des organisations syndicales et associatives pour organiser une riposte antifasciste large, unitaire et offensive. »

Allons-nous continuer longtemps à fermer les yeux sur la montée du fascisme européen ? Italie, Hongrie, Pologne… Depuis maintenant plusieurs mois, nous assistons à une offensive de l’extrême-droite. La France n’est pas immunisée. Ici, cette offensive est portée par les 89 député·es du Rassemblement National, et partout, cette flambée fasciste a pour corollaire l’apparition de multiples groupuscules d’extrême droite, identitaires et néonazis.

En France, depuis le mois de septembre ce sont plus de 40 actions violentes qui ont été menées par des groupuscules d’extrême droite. La semaine dernière, en moins de 96 heures, plusieurs député·es, une suppléante et des militant·es politiques ont été attaqué.es à Bordeaux, Lyon, Toulouse et Montpellier. Des enseignant·es sont épinglé·es et menacé·es sur les réseaux sociaux pour des cours portant sur l’immigration. 

Dans la nuit du 14 décembre, un nouveau palier a été franchi après le match France-Maroc avec des actions coordonnées clairement racistes, violentes dans différentes villes du pays. 

À Nice, des expéditions ont été explicitement menées contre les populations issues de l’immigration nord-africaine, rappelant le temps funeste des chasses à l’homme racistes.

Ce climat d’extrême-violence ne doit rien au hasard. Les discours racistes décomplexés portés dans l’hémicycle par des député·es du Rassemblement National, voire de la droite ; discours relayés sur des chaînes d’informations en continu et par l’ensemble de la fachosphère, encouragent les passages à l’acte. 

On ne peut guère compter sur un gouvernement qui assume de trouver Marine Le Pen “trop molle” en matière de lutte contre l’immigration. En reprenant les thèmes et les mots de l’extrême droite dans une dangereuse surenchère, le gouvernement porte également une lourde responsabilité. Alors que nous disposons d’un arsenal juridique efficace permettant de punir sévèrement les propos et les actes racistes, il préfère multiplier les lois d’exception liberticides plutôt que d’appliquer la loi contre les nervis d’extrême-droite. 

La situation est d’une extrême gravité et des mesures s’imposent avant qu’un drame ne se produise.

Nous tenons ici à apporter toute notre solidarité aux victimes du racisme, de l’antisémitisme et des violences commises par l’extrême-droite.

Face à la menace fasciste, nous appelons à la mobilisation de la gauche et des écologistes, des organisations syndicales et associatives pour organiser une riposte antifasciste large, unitaire et offensive.

Ensemble pour un front antifasciste ! 

Premiers signataires : 

Raphaël Arnault, porte-parole de la Jeune Garde Antifasciste

Clémentine Autain, députée LFI/NUPES

Mathieu Azcué, Co-président du groupe Lyon En Commun, Métropole de Lyon 

Olivier Besancenot, porte-parole du NPA

Habiba Bigdade,  membre du comité national LDH

Laurence Boffet, vice-présidente Métropole de Lyon (ENSEMBLE!)

Manuel Bompard, député LFI/NUPES

Anthony Caillé, policier, syndicaliste CGT

Leïla Chaibi, députée européenne LFI

Alexandre Chevalier, Adjoint au Maire de Lyon délégué au Lien intergénérationnel et à la qualité de vie des aîné.es, Co-président du groupe Lyon En Commun

Éric Coquerel, Député LFI

Clovis Daguerre, co-secrétaire national des Jeunes Écologistes

Laurence De Cock, historienne, enseignante

Arthur Delaporte, député PS

Joséphine Delpeyrat, secrétaire générale de l’Observatoire national de l’extrême-droite

Elsa Faucillon, Députée PCF

David Flacher, Mouvement Utopia

Murielle Guilbert, Co-deleguée générale de l Union syndicale Solidaires 

Camille Hachez, co-secrétaire nationale des Jeunes Écologistes

Annie Lahmer, Conseillère Régionale EELV

Mathilde Larrère, historienne enseignante 

Antoine Léaument, député LFI-NUPES de l’Essonne

Michel Lepretre,  président du Grand Orly Seine Bievre ( PCF ) 

Laurent Lévy, retraité, ENSEMBLE!

Nicolas Mayart, journaliste au Média TV  

Claire Monod, ecologiste

Bénédicte Monville, écologiste

Imane Ouelhadj, présidente de l’UNEF 

Ugo Palheta, sociologue

J-F Pellissier, porte-parole d’ENSEMBLE!

Pablo Pillaud-Vivien, rédacteur en chef de la revue Regards

Thomas Portes, député LFI et président de l’observatoire de l’extrême-droite

Alice Picard, porte-parole d’Attac France

Éric Piolle, Maire de Grenoble 

Raphaëlle Rémy-Leleu, Conseillère de Paris

Sandrine Rousseau, Députée EELV

Eléonore Schmitt, porte-parole de l’Alternative

Jean-Christophe Sellin, Co-coordinateur national du Parti de Gauche 

David Souvestre, Conseiller municipal de Lyon, Co-président du groupe Lyon En Commun

Aurélien Taché, Deputé

Azzedine Taibi, Maire de Stains

Benoit Teste, secrétaire général de la FSU

Aurelie Trouvé, Députée LFI-NUPES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 décembre 2022 par dans ANTIFASCISME, antiraciste/antifasciste, ETAT POLICIER, FRANCE, GUERRE DE CLASSE.
%d blogueurs aiment cette page :